Accueil » Comment trouver de bonnes idées de projets : 3 étapes

Comment trouver de bonnes idées de projets : 3 étapes

Idées projets - méthodes Ikigai - forces Vs passions et sondages

Je vous explique la méthode en 3 étapes rapide, facile et efficace pour générer de bonnes idées de projets et devenir indépendant et libre financièrement.

La plupart des personnes ont une difficulté à trouver de bonnes idées de projets et de mettre en place ses idées. Que vous soyez étudiant, professionnel, entrepreneur, dirigeant ou en quête d’indépendance financière, cet article vous aidera à concrétiser vos idées de projets en seulement 3 étapes. Ces étapes sont à appliquer sérieusement, de manière concentrée et profonde pour découvrir votre potentiel humain et économique .

Avant de commencer dans le vif du sujet, je vais vous partager un secret. Oui, un secret que beaucoup de personnes connaissent, mais au fur à mesure du temps qui passe, finissent par oublier. « Une idée reste une idée, qu’elle soit bonne ou mauvaise ! Si vous ne faites aucune action pour concrétiser vos idées en projet, vous êtes en train de rêver ! ». Alors, pour remettre les choses à leurs contextes et pour que mon message ne soit pas interprété comme un coup de gueule, je veux vous dire que moi aussi il n’y a pas si longtemps que cela, j’étais un rêveur.

Allez sans plus tarder, voici la méthode en 3 étapes qui m’a permis de faire mon Super Projet de blog ! 🙂

Etape 1 : Trouver son Ikigai

C’est quoi Ikigai ?

Je suis sûr que beaucoup de personnes connaissent la méthode Ikigai. Cependant, je suis aussi sûr que même si vous connaissez la méthode, vous allez découvrir qu’il y’a des choses à apprendre en plus des méthodes pour optimiser votre Ikigai.

J’explique rapidement la méthode Ikigai pour les personnes qui ne connaissent pas ce mot. Ikigai est un mot japonais qui veut dire « raison d’être » et « raison de vivre« . C’est une méthode qui permet de trouver notre voie, notre passion et faire les choses que l’on aime. Ce qui permet donc de nous épanouir, de vivre heureux et en harmonie avec nous-même. Cependant, ce n’est pas aussi simple que sur la définition. En effet, la méthode Ikigai vend du rêve, mais demande beaucoup d’effort intellectuel, de recherche et de pensée au fond de soi-même.

Chercher l’Ikigai en vous !

La méthode Ikigai est un processus qui repose sur 4 notions toutes liées entre elles, pour découvrir votre potentiel humain.

1- Trouver ce que vous aimez

C’est-à-dire trouver les activités que vous aimez faire. Que cela soit un loisir, un passe-temps, une passion, un travail, des aides sociales…etc. Bref, vous m’avez compris n’importe quelle chose qui vous rend heureux, joyeux ou en bonne santé mentale.

Vous pouvez commencer par réfléchir sur une liste de 10 choses au moins que vous aimez faire. Pour vous aider, dans cette démarche je vous conseille de méditer là-dessus, dans un endroit calme et de vous remémorer les choses que vous faisiez en étant jeunes ou moins jeunes, cela dépend de chacun.

2- Trouver votre mission sur terre

Il est difficile de trouver notre mission sur terre. Au moment où j’écris cela, je n’ai aucune idée de ma mission sur terre. Il s’agit ici d’idées, de projets, de missions humanitaires, sociales ou économiques dont le monde a besoin. Par exemple, cela peut être votre mission de combattre le réchauffement climatique, d’aider les enfants orphelins, de combattre le racisme ou de construire un hôpital, une école …etc.

Déjà, pour les débutants à cet exercice ne vous forcez pas à connaitre votre mission sur terre pour le moment. Essayez plutôt de voir votre contribution positive et les aides que vous pouvez apporter à des gens qui vous entourent, votre famille, amis, collègue..etc.

3- Trouver ce pour quoi vous pouvez être payé(e)

Il est bien de trouver notre passion, notre mission et de faire les choses que nous aimons bien. Mais, à votre avis, avons-nous oublié un truc important dans la vie ? Oui, l’argent ! Si nous vivions dans un monde où tout le monde peut faire les choses dont ils aiment et vivre sans argent, sans payer et être payé, nous serions une race heureuse et accomplie. Malheureusement, on ne vit pas dans ce monde-là. Peut-être que cela deviendra un jour une réalité, qui sait. L’argent est considéré comme le nerf cervical, le socle ou la colonne vertébrale pour survivre.

En attendant, trouver les passions et les activités que vous aimez faire en ayant conscience que ce que vous allez faire soit payable, remercié, reconnu et apprécié.

4- Trouver ce dont quoi vous êtes doué(e)

Il s’agit ici de trouver les choses que vous savez faire. Les compétences que vous maitrisez, les domaines où vous êtes performant et l’expertise que vous savez faire. Mais attention, attention ! Je le dis 2 fois, car c’est important ce que vous allez lire par la suite. Il ne s’agit pas ici d’être un génie dans un domaine, l’expert dans une science au niveau régional ou mondial ou encore moins d’avoir gagner un prix Nobel. Rien de cela !

Il s’agit plutôt de trouver des choses que vous savez faire mieux que les autres et que vous considérez être le meilleur dans cette chose-là. Tout le monde n’a pas la vitesse de Usain Bolt, mais pourtant il y’a plein de coureurs olympiques qui participent à la course aux côtés de Usain Bolt. Est-ce qu’ils sont considéré comme moins compétent, moins performant ou moins doué ? La notion de compétence est subjective et relative, cela dépend de la représentation de chacun de nous.

Je vous partage ici, une vidéo sur l’aventure de Caroline De Surany qui a pu créer son projet grâce à la découverte d’Ikigai. En effet, elle a créé son propre magazine sur Pinterest. Elle donne des cours de chance à la School of Life, anime des ateliers créatifs collectifs pour mieux se connaître et donne aussi, des séances de coaching individuel. La vidéo de conférence est sur TedX Talks en Français, je vous laisse la découvrir !

Ikigai: Fais ce qui te plait par Caroline De Surany

Etape 2 : Connaître vos forces et passions

Après avoir mis en place la méthode Ikigai, vous êtes certainement capable de trouver vos forces et les confronter avec vos passions (ou les choses que vous aimez faire).

1- Lister et décrire vos passions

Il s’agit de faire une liste d’au moins 10 passions ou les choses que vous aimez faire. Ensuite, de partager en deux la liste :

  • Les activités déjà faites : les activités auxquelles vous avez un historique dessus et qui vous ont marqués.
  • Les activités que vous aimeriez faire : les activités que vous voulez faire, mais que vous n’avez eues, ni le temps, ni les moyens de les faire.

Après avoir fait cet exercice, la prochaine étape serait de vous concentrer seulement sur les activités déjà faites. L’avantage avec ces activités, c’est que vous avez une expérience dessus et peut être facilement jugé face à vos forces que l’on verra par la suite. Quant aux activités que vous aimeriez faire, ces dernières vont être laissées de côté comme des activités futures à faire au moment opportun.

Enfin, l’étape finale est de décrire essentiellement les sensations, la joie et les résultats que procure chaque passion listée (déjà faites). Cette étape va vous aider à classer vos passions du plus grand au plus petit effet de joie que cela procure.

2- Lister et décrire vos forces

Il s’agit de faire une liste sur les compétences intrinsèques qui vous définissent et sur n’importe quel domaine. Par exemple, dans le domaine du sport, de l’art, la communication, l’informatique, les nouvelles technologies, le leadership,…etc.

Ensuite, vous chercherez vos forces dans :

  • L’expérience professionnelle ou personnelle : Il s’agit de recenser toutes les expériences vécues dans un domaine en lien avec vos compétences.
  • L’éducation : il faut mettre en avant vos diplômes, domaines de maitrises, certificats, lectures étudiées, formations privées…etc
  • Les talents : l’ensemble des compétences clés dont naturellement vous êtes doués à faire. Il s’agit de choses que vous n’avez pas acquises ni par votre éducation ni par vos expériences. C’est presque un don.

3- Défier vos Forces et Passions

Trouver l’interaction

Après avoir eu l’ensemble de votre liste finale sur les forces et les passions, il est temps de faire un peu de magie et de dire abracadabra pour ressortir avec une seule idée de votre super projet ! Aaah si seulement.. Alors, bien sûr, je plaisante 🙂

Il est temps sérieusement de vous focaliser sur les interactions qui existent entre vos forces et vos passions. Il s’agit de faire un duel entre les deux listes finales de forces et de passions, puis de voir les liens ou la compatibilité entre les deux. Cette interaction va être le noyau de vos idées de Projet. Pour ma part je conseille de dégager 1 à 5 idées de projets avec des degrés différents de réussite.

Idées de projets

Quelques idées de projets qui sont ressorties lorsque j’ai demandé à un ami à moi et étudiant en même temps de faire cet exercice :

  • Idée de projet 1 a un degré très élevé de réussite. Je suis doué pour le sport, j’ai de fortes compétences dans l’animation et la communication, j’ai un bon corps sportif et je m’alimente très bien durant la semaine. Donc ici peut-être que mon idée de projet idéal est de devenir coach de sport.
  • Idée de projet 2 a un degré moins élevé de réussite. J’aime faire de la programmation, je suis passionné des nouvelles technologies et de voyage et j’ai quelques années d’expérience dans le développement web et applications. Donc ici, peut être que mon idée de projet est de développer une application sur les meilleures destinations de voyage pour les jeunes étudiants avec un budget restreint.
  • Idée de projet 3 a un degré faible de réussite. J’ai vécu durant mon expérience plusieurs voyages, découverte de monuments et de personnes. J’aime l’art visuel, le cinéma et le montage de vidéo. J’ai une grande confiance en moi. Je suis à l’aise face à la caméra et je suis doué pour créer des contenus visuels passionnants. Aussi, j’ai des compétences moyennes dans le montage vidéo, mais je peux m’améliorer. Donc encore ici, peut-être que mon idée de projet sera de créer une chaine YouTube, un site web ou un blog pour partager mes contenus.

Pour ma part, j’expliquerai mon idée de projet et mon expérience passionnante d’Ikigai dans une de mes vidéos sur YouTube. Je vais créer une chaine YouTube afin de partager mes expériences, conseils et des vidéos inspirantes, motivantes et passionnantes. La chaîne commencera sous peu. Entre-temps, je vous demande, si vous le voulez bien de vous abonner à ma chaine YT pour me soutenir et m’encourager ! 🙂

Etape 3 : Faire un sondage

Enfin on est dans la dernière. Etape 3 qui consiste à faire un sondage à votre audience ou prospect. Ce sondage va vous aider à trancher dans le fait de choisir une seule route pour votre propre Super Projet !

Dans cette démarche de sondage, je vais vous partager un 2e secret, aussi fort que le 1er secret. Dans votre quête de créer votre projet, il ne s’agit pas de faire un projet dont vous vous avez envie. Non ! Il s’agit simplement de demander à votre audience future, vos réseaux sociaux et des personnes inconnues (peut être de futurs prospects) à savoir le produit ou le service qu’ils aimeraient voir, entendre, lire, acheter…etc.

Vous m’avez donc compris, vous allez créer un sondage à partir de deux plateformes que j’utilise souvent Google forms et/ou Survey Monkeys. Ce formulaire de sondage doit contenir 3 choses importantes :

  • L’âge, le sexe et le statut social des répondants
  • Vos idées de projets potentiels
  • Les thèmes, fonctionnalités, ressources en relation avec vos projets que les répondants devront choisir (par exemple : si je veux faire des vidéos sur YouTube, quels sont les thèmes que vous voulez voir ? Faites en moyenne 10 thèmes).

Pour résumer, les points à retenir

  1. Trouvez votre Ikigai. Prenez le temps de bien réfléchir sur les 4 notions d’Ikigai vues dans l’étape 1.
  2. Listez vos forces et vos passions, puis trouvez l’interaction entre les deux bulles. Cette interaction est l’optimum de votre futur projet et doit faire ressortir au moins 3 projets potentiels.
  3. Demandez aux gens, à votre audience future et aux réseaux sociaux ce qu’ils veulent voir dans votre projet.

Je vous laisse là avec ces 3 étapes pour trouver de bonnes idées de projets. J’espère qu’ils vous auront aidé dans la conception de votre nouveau projet et que vous êtes inspirés et motivés pour commencer ou continuer votre projet. Je vous invite aussi à écouter le livre d’Olivier Roland, « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études. » Un livre qui m’a vraiment ouvert les yeux sur beaucoup de choses dans la vie, l’entreprenariat et être indépendant. Je vous invite aussi à découvrir le blog d’Olivier Roland sur le lien en bleu.

Un message important pour m’aider dans mon défi et projet ! Je vous demande de réagir à mon article, partager, commenter et faites des Likes. C’est important pour le référencement de mon blog, pour le soutien et la motivation que vous allez me transmettre. 😉
Aussi, n’hésitez pas à débattre en commentaires, que vous soyez d’accord ou pas avec moi ! Je suis impatient de vous lire. 🙂

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager !

2 commentaires sur “Comment trouver de bonnes idées de projets : 3 étapes”

  1. trouver des idées de projets revient à partir à la découverte de soi… Je ne peux qu’adhérer à tes propositions ! La méthode IKIGAï est vraiment une très belle piste à explorer pour savoir ce qui nous correspond, c’est grâce à elle que j’ai aujourdh’ui complètement changé de vie 😊

    1. Merci Caroline pour ton commentaire. 🙂 Je suis heureux que tu aies pu changer de vie grâce à la méthode Ikigai !
      En effet, la méthode Ikigai permet de nous découvrir, c’est la méthode la plus efficace et concrète que j’ai adopté pour mieux me connaitre et savoir ce que je veux faire dans ma vie.

Laisser un commentaire