Accueil » Agile : Meilleur outil pour réussir votre business en ligne

Agile : Meilleur outil pour réussir votre business en ligne

Agile - business - méthode - gestion de projet - lean management

Découvrez en cliquant ici la meilleure méthode à mettre en place pour créer, réaliser et réussir votre business en ligne. C’est une technique tirée en science de gestion de projet qui n’est autre que la méthode Agile.

C’est quoi Agile ?

Je commence par une citation d’Alistair Cockburn  qui est l’un des initiateurs du mouvement du développement logiciel dit « agile » et l’un des co-signataires du manifeste agile « guide et références des pratiques agiles en gestion des projets ».

« Agile est une attitude, pas une technique avec des limites. Une attitude n’a pas de limites, donc ne nous demandons pas « puis-je utiliser Agile ici », mais plutôt « comment agirais-je de la manière Agile ici? »

Alistair Cockburn (1966- )

Partant de ce constat, je ne vais pas décrire ce que c’est agile dans le domaine de science de gestion de projet. Mais, plutôt son apport et sa contribution dans le développement et la réussite de votre projet, votre idée business et de votre business en ligne.

Dans un projet agile, inutile donc de spécifier et planifier l’intégralité de votre produit cible dit « votre produit business ». On se réunit pour penser au premier objectif-palier et une fois prêt, sa mise en œuvre commence sans délais.

Une fois ce premier objectif atteint, on s’arrête, on réfléchit à ce qui a bien ou non été, on en prend bonne note et on agît en conséquence.

Sans plus tarder, nous allons voir les 12 priorités et outils d’Agile à mettre en place pour réussir votre business en ligne.

1- Prioriser la satisfaction du client

Ceci est le principe le plus important des méthodes agiles. Cela peut paraître évident mais ça ne l’est pas forcément. En effet, pour savoir si vos futurs clients sont satisfait, il faut savoir les impliquer dans le processus de développement. C’est une technique très puissante, car elle permet de vous assurer que vos prospects et futurs clients vont achetés votre produit.

Cette technique marche beaucoup sur le business en ligne du dropshipping. Trouver la niche ou le produit à vendre n’est pas une mince tâche à faire. C’est pour cela que je vous recommande de trouver de potentiels futurs acheteurs et clients et de concevoir ou mettre en ligne le produit qu’ils/elles cherchent.

2- Accepter les changements

Ce principe est la définition même de l’agilité. Allégez les phases amont de conception et de définition du besoin de votre business. Rien ne sert, de mettre tout un processus figé dans le temps et par la suite changer de concept en cours.

Ceux-ci évolueront de toute façon au cours de votre projet. L’important c’est de s’organisez pour accepter les changements de vos clients futurs ou des experts qui travaillent avec vous sans que ce ne soit la panique à bord.

3- Livrer en permanence des versions de votre business ou produit

Découper le cycle de développement en sprints* ne suffit pas, il faut que chaque sprint soit couronné d’une ou plusieurs livraisons de votre business ou produit.

Les consommateurs ou les clients aiment voir le développement de votre business, fraction par fraction et non d’un seul coup. Cela permet de les mettre au courant de l’avancement concret de votre projet et aussi d’évaluer votre business. C’est gagnant-gagnant à la fin 🙂

4- Assurer le plus souvent possible une coopération entre les équipes du projet

Si vous n’êtes pas seul dans votre projet ou que vous travaillez avec des équipes, cette priorité agile est faites pour vous.

Il faut vous parler ! Oubliez les mails froids du type « Voici les designs du blog pour le prochain sprint, on se revoit dans deux semaines ». Ou le développeur qui dit à la fin du sprint « On a pas corrigé ce bug parce qu’on n’a pas réussi à la reproduire ». Cela n’est plus possible de nos jours, surtout dans des projets business comme cela.

Echangez, clarifiez, demandez !

Y’a pas pire que délégué vos avancements, vos problèmes, vos bugs ou votre frustration par des mails. Evitez cela à tous prix. Un appel, une rencontre ou même un message audio est mille fois mieux qu’un mail. Donc rassemblez-vous !

5- Construire votre business autour de personnes motivées

Dans les pratiques Agile et en science de gestion de projet, cela veut dire que l’équipe agile doit être motivée pour réussir. Dans notre cas, je vais surtout parler de votre entourages, amis, familles, collègues,…etc.

Il est important de construire votre projet ou business en ligne autour des personnes positives et motivées. Cela va beaucoup vous aider à mettre en exécution vos objectifs et réussir votre projet.

6- Favoriser le dialogue direct

Parlez-vous ! Privilégiez l’oral, et limitez autant que possible l’écrit aux équipes éclatées géographiquement.

Il n’y a rien de plus frustrant que de voir deux personnes dans la même pièce qui communiquent par Skype/Slack (sauf si c’est pour demander « Je peux venir te parler ?»)

7- Mesurer l’avancement du projet

Avec des méthodes telles que Scrum* il est très facile de tout mesurer, de tout KPIser : points, burn-up/burn-down charts…etc. Dans notre cas, on aura plus à faire des tableaux de bord, où on regroupe dedans des indicateurs de performances de mesurer :

  • Le délai : taux de retard, durée d’une tâche, écarts de délai.
  • Les coûts : Coût réel, coûts non planifiés, coûts des retards.
  • La qualité : Nombres d’erreurs et la satisfaction des clients potentiels
  • L’efficacité : Taux d’avancement, nombres de tâches/objectifs réalisés et le temps passé sur le projet

8- Adopter un rythme constant et soutenable

Si les méthodes agiles doivent vous faire tendre vers une plus grande adaptabilité, elles ne sont pas synonymes de chaos pour autant.

Être agile, ce n’est pas tout interrompre suite à une demande du client, faire travailler l’équipe toute la nuit et se féliciter ensuite d’avoir été réactif, c’est même tout le contraire ! Si une demande de changement doit provoquer de la friction et amener l’équipe à l’épuisement, c’est justement le signe que vous n’êtes pas agile.

9- Contrôler continuellement l’excellence de la conception et la bonne qualité technique

Agile ne doit pas vous faire abandonner la conception, sinon vous allez essayer d’assembler des bouts de code produits par vous même ou par différentes personnes et espérer que tout fonctionne.

Ce qui est à bannir, c’est la phase de conception sur toutes les fonctionnalités du projet en amont. En effet, pas besoin de banaliser le projet en mettant des conception sur chaque phase d’exécution de votre projet.

Pour ma part, j’ai travaillé en hybride entre conception de mon projet et la méthode agile. Cela m’a permis de :

  • Gagner du temps sur plusieurs étapes de création de mon blog et de mes formations en ligne.
  • Eviter le symptôme de procrastination car on est tout le temps entrain d’avancer.
  • Devenir proactif et m’orienter vers l’approche résultat

10- Privilégier la simplicité en évitant le travail inutile

Simplifiez au maximum ! Si le projet ressemble à une montagne insurmontable, ne visez pas la fin mais seulement la première étape. Au besoin, divisez chaque étape autant qu’il le faudra pour que chaque tâche, chaque histoire paraisse simple.

11- Autoorganiser et responsabiliser les équipes

Si vous êtes amenés à travailler en équipe. Vous aurez beau avoir les meilleurs talents, une équipe travaillant sous la contrainte sera toujours moins performante, laissez-les s’autoorganiser.

Les personnes qui travaillent vers un but commun parce qu’elles le veulent seront toujours plus efficaces et plus fiables que des équipes travaillant ensemble parce qu’on leur a dit de le faire.

12- Améliorer régulièrement l’efficacité de l’équipe en ajustant son comportement

L’amélioration continue est un principe que l’on doit garder en tête quand on travaille en méthode agile.

Pourtant, la rétrospective est généralement la réunion qui passe à la trappe : c’est à la fin du sprint, souvent le vendredi, les gens sont fatigués, n’en voient pas l’utilité… C’est une erreur car il n’est pas possible de s’améliorer en arrière. Ne négligez pas ce moment-là, c’est peut-être le plus enrichissant pour vos équipes.

En conclusion

Agile prévoit la présence nécessaire de votre client potentiel, celui-ci participe pleinement à la gestion du projet et le construit final est la concrétisation de son besoin. En effet, cela est très important pour le succès de votre projet ou de votre business en ligne.

Ceci vous permettra à vous ou à votre équipe de gestion un retour direct du client et la modification du projet en cours.

Cette adaptabilité extrême de la démarche était nécessaire aux projets informatiques qui trop souvent étaient confisqués par l’équipe de gestion et où le client n’avait d’autre choix que d’attendre le produit fini, hélas souvent loin de sa demande initiale. Cependant, de nos jours cela est devenu aussi nécessaire à tous projet individuel ou en équipe dans le business en ligne !

Un message important pour m’aider dans mon défi et projet ! Je vous demande de réagir à mon article, partager, commenter et faites des Likes. C’est important pour le référencement de mon blog, pour le soutien et la motivation que vous allez me transmettre. 

Aussi, n’hésitez pas à m’écrire en commentaires, la méthode que vous utilisez pour votre business en ligne !

Je suis impatient de vous lire 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager !

Laisser un commentaire