Accueil » Qualités pour devenir un bon Chef de Projet

Qualités pour devenir un bon Chef de Projet

Qualités d'un bon leader et chef de projet en équipes - collaborateurs et entreprises - start up - pmbok - gestion de projet et business

Découvrez sans plus tarder les 10 qualités essentielles et indispensables pour devenir un bon Chef de projet.

D’après les écrits, le rôle du leader ou chef de projet est souvent défini selon ses fonctions traditionnelles de gestion, sa fiche de poste et son statut hiérarchique au sein de l’entreprise. On dit souvent que le chef de projet doit bien savoir :

  • Planifier : c’est à dire, mettre en place l’ensemble des activités qui consiste à déterminer des objectifs précis et à mettre en oeuvre les moyens propres à les atteindre.
  • Organiser : structurer le déroulement du projet afin de mener celui-ci à son terme dans les meilleures conditions.
  • Contrôler : l’ensemble des activités qui ont été mises en place et en cours d’exécution, afin de piloter la performance du projet et rectifier les changements le cas échéant
  • Diriger : c’est-à-dire, selon le PMBOK « guide du corpus des connaissances en management de projet », l’art de prendre des décisions et de coordonner les ressources humaines et matérielles tout au long du cycle de vie d’un projet en utilisant des techniques de gestion appropriées pour atteindre des objectifs prédéterminés.

Selon vous, la définition du rôle du Chef de Projet donnée par les chercheurs et experts caractérise-t-elle au mieux ce qu’est un bon Chef de Projet et donc un bon Leader ?

La réponse est : Non ! Je m’explique en donnant les 10 qualités indispensables d’un bon Leader et Chef de Projet.

1- Savoir écouter

Ecoute de l'équipe

Savoir bien entendre ces équipes est l’une des qualités indispensable pour le Chef de Projet. Cela consiste à être :

  • Tout d’abord, ouvert à la communication et aux autres. Cela se remarque, par exemple, le matin en disant bonjour à son équipe et en prenant le temps de les saluer. Ou bien, être actif pendant la journée et demander aux équipes des questions sur l’avancement du projet, les difficultés, les obstacles, les tâches réalisées. etc., etc.
  • Ensuite, écouter et comprendre les besoins des collaborateurs et leur mode de fonctionnement. Il s’agit de prendre le temps de connaître la personnalité et les besoins de chaque collaborateur. Par exemple, prendre le temps de déjeuner ou de prendre un café avec le collaborateur en dehors de la sphère de travail.
  • Et enfin, se mettre à la place des collaborateurs. Malheureusement, ce concept on ne le voit pas beaucoup chez les dirigeants, les chefs de projet et les leaders. Il s’agit ici de ne pas être dans le jugement et de moraliser le collaborateur, mais d’écouter attentivement aux propos du collaborateur et de revenir vers lui avec une réponse ciblée et concrète.

2- Bien communiquer

Savoir bien communiquer

La communication est le cœur des interactions entre collaborateurs et chef de projet. La communication ne consiste plus à juste faire savoir quelque chose à quelqu’un et de lui en donner connaissance, mais bien plus que cela.

La communication consiste à être cohérent entre les paroles et les actes. Il s’agit de montrer une régularité dans les propos tout au long de son passage en entreprise. Par exemple, ne pas avoir un double discours ou communiquer aux collaborateurs un message clair, puis de faire le contraire de ce message (cela peut être traduit aussi par l’exemplarité que nous allons voir en bas de cet article). J’ajouterai aussi qu’il faut faire attention à la gestuelle et à la communication non verbale.
Je vous propose de regarder la vidéo Actualisation Tv au sujet de la communication non verbale.

3- Donner de la motivation

Motiver- business-leader-projet-equipes-developpement-personnel chef de projet

Quoi de mieux que d’avoir une équipe et des collaborateurs motivés. La motivation est souvent assimilée aux degrés de l’intérêt, de la raison qui pousse la personne à commettre une action. Elle est souvent aussi assimilé au niveau de bonheur et d’épanouissement du collaborateur au sein de l’entreprise. Mais ce n’est pas tout !

Savoir motiver entre aussi dans l’art d’écouter et de communiquer. En effet, d’après une étude universitaire canadienne, la motivation est liée fortement au niveau d’effort fourni dans le travail et aux comportements des individus dit comportement extra-roles. Dans ce contexte, le rôle du dirigeant, leader et chef de projet est crucial sur la pérennité du collaborateur. Au-delà de donner des conseils et des discours de motivation, il faut approfondir la relation avec les collaborateurs et les impliquer beaucoup plus dans la vie d’entreprise. Comment ?

  • Donner du sens à la participation du collaborateur dans ses travaux.
  • Inspirer et soutenir le collaborateur dans son quotidien.
  • Donner l’envie de s’engager aux projets de l’entreprise.

4- Développer les collaborateurs

Compétence- business-leader-projet-equipes-developpement-personnel chef de projet

Il est important, voire vital que les collaborateurs évolue au sein de l’entreprise. Il faut reconnaitre que développer les collaborateurs n’est pas un concept aussi facile que le dire. En effet, il y’a un processus rigoureux, visionnaire et à long terme, qui doit être mis en place pour chaque collaborateur ou du moins une équipe ou un bloc selon le type de travail, l’âge, les compétences…etc

Celui qui n’évolue pas, disparaît.

Charles Darwin

Pour être plus précis, le collaborateur doit développer deux concepts : le savoir-être et le savoir-faire. On dit que le savoir-être vient naturellement, durant le temps et dépendamment de la conception de l’humain et son évolution comme pour l’adaptabilité au travail. Il est difficile de le mesurer et de le quantifier. C’est pourquoi le Chef de projet/Manager/Leader/Directeur/etc… doivent se concentrer davantage vers le développement du savoir-faire. Pour cela, il faut :

  • Montrer les réalisations du collaborateur, ses échecs et ses succès.
  • Comprendre les difficultés et le pourquoi de l’échec.
  • Mettre en place des formations spécifiques.
  • Donner des responsabilités et mettre en confiance.
  • Repérer les qualités et le potentiel.
  • Accompagner et faire grandir.

5 – L’adaptabilité du chef de projet

Adaptabilite - business-leader-projet-equipes-developpement-personnel chef de projet

Être un caméléon est la seule qualité parmi les dix qui ne demande pas un effort à faire, mais plutôt une intelligence émotionnelle et un savoir-vivre commun comme :

  • S’accorder à son environnement
  • S’acclimater aux personnes et à leur personnalité
  • Travailler en équipe
  • S’adapter aux valeurs, à la culture ou à la religion de l’entreprise
  • Savoir prendre l’initiative ou reculer devant un problème.

Je vous conseille de lire le livre  » L’intelligence émotionnelle » de Danielle Goleman pour découvrir un peu plus sur le sujet.

6- Avoir une vision globale

Vision globale - business-leader-projet-equipes-developpement-personnel -stratégie- marketing chef de projet

Contrairement aux collaborateurs, le chef de projet est un pilote, un capitaine ou un chef d’orchestre qui sait en toute circonstance la trajectoire du projet. La gestion des parties prenantes, les changements, les risques sont des concepts gérer et mis à jour quotidiennement.

De ce fait, il doit savoir anticiper et percevoir les problèmes, les conflits ou les changements à venir. Mais avant, cela, il y’a un point important à mentionner. Comme on l’a dit, le Chef de Projet n’agit pas seul et a besoin de son équipe.

Selon vous, savez-vous pourquoi le Chef de Projet a besoin de son équipe ? Hormis, le fait qu’ils sont indispensables. Je vous donne un indice : cela à un rapport avec la 3e qualité savoir motiver ! 🙂

Inspirer, donner l’envie et de l’émotion. En gros faire rêver !

Eeeeet Oui ! La vision globale est une histoire que l’on raconte aux collaborateurs pour se sentir connectés à la mission et à la vision de l’entreprise. 3 points sont essentiels à cela :

  • La direction de l’entreprise
  • Les principes et valeurs de l’entreprise
  • Les défis du présent et de l’avenir de l’entreprise

7- L’exemplarité du chef de projet

Exemplarité - business-leader-projet-équipes-développement-personnel- finance- management chef de projet

Prenons le cas d’un Chef de Projet qui entre dans le bureau à Midi au lieu de 8:00 am, qui ne dit pas bonjour et reste les 3/4 du temps dans son bureau. Est- il à votre avis exemplaire ?

Non ! L’exemplarité doit montrer une image exemplaire de soi-même presque parfaite pour les collaborateurs. Le Chef de Projet est quasiment en surveillance et fait l’objet d’une attention particulière quasi méticuleuse. La ponctualité, la réactivité, l’esprit d’équipe, la politesse, l’empathie, la prise d’initiatives, le sens des responsabilités, le courage, le charisme, la prise de parole,… etc font partie des qualités d’un bon Chef de Projet.

De même, l’exemplarité réside aussi dans le respect des autres, le respect des règles et des engagements.

8- Savoir donner et recevoir un feedback

Feedback - business-leader-projet-equipes-developpement-personnel - savoir donner et recevoir chef de projet

La rétrospection est souvent interprétée comme une attaque personnelle, un avis négatif sur un travail fait ou une critique. Avez-vous déjà ressenti cela lors d’une rétrospection ? Moi oui ! Et si vous avez déjà une fois ressenti cela dans votre travail, c’est que c’est vrai.

Il faut dire que même pour le Chef de Projet, donner un feedback n’est pas une tâche facile. Cependant le recevoir est encore moins facile. Généralement, on apprend à donner des rétrospections dans le tas et par l’effet de nos expériences dans le milieu du travail. Déjà pour les francophones, c’est quoi un feedback ?

Un feedback est un mot en anglais qui vent dire, un retour sur une expérience, une sorte de bilan tiré à partir d’un événement, d’un projet ou d’un travail spécifique. Il y’a trois sortes de feedback : positif, de développement et correctif. Bon, il n’est pas nécessaire d’expliquer ce que c’est un feedback positif, mais concentrons-nous sur les deux autres feedbacks « de développement » et « correctif ».

En fait, posez-vous toujours cette question avant de donner un feedback : si j’étais à la place de la personne réceptrice du feedback, comment j’aimerais recevoir ma rétrospection ? 2 techniques et méthodes s’offrent à vous les Leaders !

  • La technique du sandwich : consiste à donner une critique entre deux compliments.
  • La méthode DESC : Décrire, Exprimer, Solution et Conséquence. En effet, la méthode consiste à être pragmatique, sans donner un jugement personnel ce qui implique que l’intervention repose 100% sur les faits.

9- Piloter la performance

Piloter -business-leader-projet-equipes-developpement-personnel- performance management leaders chef de projet

Conduire un projet c’est être focaliser sur les objectifs du projet, les résultats, les solutions et faire le suivi du projet avec les équipes, les dirigeants, le commanditaire du projet et autres parties prenantes influentes.

C’est une étape itérative et incrémentale pour le Chef de Projet et s’applique en phase d’exécution pour la majeure partie du projet. Cela consiste à suivre et à piloter avec les équipes l’exécution de chaque tâche du projet tout au long du déroulement du projet jusqu’à sa clôture.

Pour conclure, bien piloter un projet, c’est faire les bons choix pour le projet ( à voir dans la qualité N°10), et se renseigner auprès de son équipe.

Nous allons voir ce point plus en profondeur dans un autre article dédié à la performance et au bon pilotage.

10 – Prendre des décisions

Decions - business-leader-projet-equipes-developpement-personnel

Savoir prendre des decisions au niveau du Chef de Projet consiste à prendre un chemin parmi plusieurs chemins proposés dans la bulle de solutions.

Cela demande des qualités de courage, d’audace, d’intelligence, d’intuition, de gestion des émotions et avoir un sens unique d’orientation et de cohérence. Mais si le Chef de Projet ne possède pas ces qualités, comment faire pour améliorer notre prise de décision ?

  • détenir un bon savoir sur le sujet et une grande estime de soi
  • Connaitre ses limites et ses qualités
  • Essayer d’enlever les distractions, les problématiques et faire une bonne synthèse du problème
  • Améliorer ses compétences en résolution de problèmes
  • Evaluer les conséquences de chaque décision
  • Prendre du recul et vider l’esprit lors du surmenage
  • Oser et prendre des risques
  • Corriger le tir et intégrer les leçons apprises

Et enfin, écoutez votre intuition !

Je vous laisse là avec ces 10 qualités indispensables d’un bon Chef de Projet. J’espère qu’ils vous auront aidé dans la compréhension ou vous auront inspiré 😉 N’hésitez pas à débattre en commentaires, que vous soyez d’accord avec moi ou pas ! Je suis impatient de vous lire.

Vous pouvez aussi voir ma page d’accueil et mon défi personnel. En attendant de rédiger d’autres articles à venir ! 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager !

6 commentaires sur “Qualités pour devenir un bon Chef de Projet”

    1. Salut Mehdi,

      Merci pour ton soutient. Je suis content que cela t’ait plu. Je reviendrai bientôt avec d’autres articles plus passionnants.

      Reste à l’affût 😉

  1. Très bon article, complet et efficace pour les débutant en entrepreunariat et qui veulent connaître comment faire avancer leur projet !

    1. Merci Youssef pour ton commentaire très positif.
      Effectivement, cet article et ce blog sont destinés pour les débutants et aussi pour les professionnels en reconversion pour se lancer dans l’aventure de création de projets. 🙂

  2. Salut Saad,

    Félicitations pour ton premier article! C’est une très bonne initiative. J’attends déjà tes nouveaux articles.

Laisser un commentaire